PELERINAGES

1. Dans le doyenné

A. Dans nos paroisses

Paroisse de Hampteau (chapellenie de Werpin)

Une statue monumentale de la Vierge (7 mètres de haut ; 11,30 avec le socle) domine le village.
Statue monumentale de la Vierge Marie dans le village de Werpin (Hotton)
La décision d'ériger cette statue aurait été prise suite à une épidémie : une souscription publique permit de rassembler les fonds. Réalisée par Louis Houyoux et Auguste Fabert, elle fut inaugurée le 2 septembre 1931. La dévotion populaire attribue à la Vierge une protection de habitants ; elle rapporte que pendant la Seconde Guerre, le village fut épargné par les échanges de tirs de mortiers entre les occupants et les alliés. Par ailleurs, des plaques commémoratives apposées à l’autel signalent que tous les prisonniers de guerre sont rentrés sains et saufs au village.
Pèlerinage le 15 août après-midi.


Site consacré au pèlerinage à la Vierge de Werpin


Paroisse de Marche - Le "Monument" et la chapelle de la Trinité.

Le site du Monument est un très ancien lieu de pèlerinage situé sur la butte boisée de Cornimont, à l’extrémité de l’allée du Monument.
La chapelle du Monument à Marche-en-Famenne
Ce site doit son nom à la reproduction du sépulcre du Christ (Monument) dans une grotte en contrebas de la chapelle. Ce lieu a pu servir jadis de but de pèlerinages judiciaires pour l’accomplissement de peines légères. Il aurait également été le centre d’un pèlerinage à répit : les enfants mort-nés y auraient été amenés dans l’espoir qu’un signe de vie passager anime le bébé, permettant ainsi de le baptiser sur le champ.
Élevée au sommet de la colline, au bout d’une allée de tilleuls et autres essences, la Chapelle de la Sainte-Trinité, en moellons de calcaire, porte au-dessus de l’entrée le millésime 1610. Face à cette entrée, une maison a été reconstruite sur les soubassements d’un ancien ermitage habité jusqu’à la fin de l’Ancien Régime.
Grotte du Saint-Sépulcre
Sous la chapelle de la Trinité, le long du chemin en contrebas, le "Monument" ou Saint-Sépulcre est une petite grotte abritant une mise au tombeau sculptée. L’entablement porte un chronogramme (1736). On entre dans la grotte par un porche restauré en 1973, dont la clé porte un chronogramme (1706).
Face au Sépulcre, sur la droite, une ancienne grosse croix en pierre monolithe. En face, sur l’escalier menant à la chapelle, une potale de sainte Rita.



Paroisse de Marche - Chapelle Notre-Dame de Grâce.
Chapelle de Notre-Dame de Grâces Calvaire voisin de la Chapelle Notre-Dame de Grâces

À l’opposé, de l’autre côté de la ville, la chapelle Notre-Dame de Grâce, au bout de la rue du même nom, est une chapelle votive construite en 1652-1700 avec en vis-à-vis à quelques pas, la petite chapelle du Christ.







Haut

Pèlerinage à saint Monon

Nassogne est connu pour son pèlerinage à saint Monon, évangélisateur venu d’Écosse.
Chapelle Saint Monon, sise rue de Coumont à Nassogne
Un panneau didactique à l’entrée de la collégiale raconte l’histoire du saint. Monon est présenté comme un pèlerin écossais se rendant à Rome vers 615.
Chemin faisant, au fil des rencontres, il décide après avoir accompli son pèlerinage d’évangéliser les habitants de l’Ardenne. Il s’installe à Nassogne, se met à défricher et installe un oratoire où il appelle les habitants à la prière. Les adversaires de sa prédication (les bokiyons, bûcherons) le frappent à mort en 635.
Assez vite s’organise un culte à sa mémoire. Une église fut bâtie en son honneur, qui obtint les faveurs de Pépin le Bref († 768). Le chapitre de chanoines fondé par Pépin fut par la suite placé dans le sillage de l’abbaye de St-Hubert et vécut de nombreux démêlés à ce propos. Le chapitre subsista jusqu’à sa suppression en 1794 lors de la Révolution française.
Il est invoqué pour la protection du bétail et des cultures. Chaque année, le dimanche suivant la fête de l’Ascension, on organise la procession des Remuages : la châsse de saint Monon est alors portée depuis la collégiale jusqu’à la chapelle Saint-Monon (rue de Coumont), située à l’endroit où l’on aurait assassiné Monon vers 635. Durant cette procession, les pèlerins frottent la châsse avec des touffes d’herbe ou des rameaux, qui seront donnés en nourriture aux animaux afin de les protéger l’année durant. Cette procession attirait jadis plusieurs milliers de pèlerins.

Haut

Grotte Notre-Dame du Rosaire à Nettine

Situé à l'entrée du village en venant de Baillonville.
2 célébrations annuelles à la grotte de Nettinne : le 15 août et le 1er dimanche d’octobre à 11h00. C’est une organisation du secteur pastoral de Somme-Leuze.
site du secteur paroissial de Somme-Leuze



Responsables
Fernand ROBERT Rue Jasperie 2,
5377 NETTINNE
083/68 80 72

Pol ROBERT route de Givet, 38,
5377 HEURE
086/32 29 22


Haut

2. En dehors de notre doyenné

B. pèlerinages extérieurs organisés par les paroisses de notre doyenné


Pèlerinage à saint Joseph, par le Groupe Marial de Marloie.
Contacts :
Michel HENROTTE, Rue Chantevent, 17
6900 MARLOIE
084/31 32 38


Bernard BEAUDOINT, Rue du 21 mai 44, 3
6900 MARLOIE
084/34 44 25
bernard.beaudoint@hotmail.com


Pèlerinage à Notre-Dame de Luxembourg, le vendredi qui précède l'Ascension.
Pèlerinage à Saint Thibault,
Organisé fin avril, début mai, avec le Royal Syndicat d'initiative de Marche.
Pèlerinage à saint Thibault

C. Pèlerinages diocésains


Beauraing ;
Banneux ;
Lourdes ;
Fatima ;
Terre sainte.
Les pèlerinages namurois

D. Les Amis de Lourdes ;


1. Secteurs de Hotton, Marche, Somme-Leuze
Responsable :
Jean-Marie NOIRHOMME, Rue des Résistants, 4
6900 MARCHE-EN-FAMENNE
084/31 37 04


2. Secteur de Nassogne
Responsable :
Bernard BENTZ, Rue Bonny, 2
6951 BANDE
084/34 45 91


Haut

Editeur : Doyenné de Marche-en-Famenne (RP - FB)
Développé sous GNU/Linux - HTML5/CSS3 - Php/MySql by GAB